Photos compromettantes

Toute petite idée qui me trottait dans la tête, qui vous donnera certainement une envie de sucré et de douceurs, lol.

Distribution de M&M's à la fin...

Bonne lecture !


XoxoxoxoxoxoxoxoxoxoxoxoxoxoxoxoxoxoxoxoxoxoxoxoxoxoxoxoxoxoxoxoxoxoxoxoxoxoX

Photos compromettantes

Sur le sofa d'un salon où le feu crépitait dans la cheminée, Bill soupira de joie et d'aise en se pelotonnant un peu plus dans la chaude couverture. Il venait juste de sortir d'un bain très relaxant et il avait la maison pour lui tout seul.

Roulé sur le canapé en une petite boule, il avait posé sur ses genoux dans un équilibre incertain un énorme album qui dévoilait à la lumière tamisée du salon de très anciennes photos. Le chanteur tournait lentement les pages et regardait avec attendrissement ces souvenirs de sa plus petite et tendre enfance, une poche de bonbons à portée de main et une tisane sur la table basse.

Il était tellement concentré dans sa contemplation, mâchonnant un bonbon à la gomme avec application, qu'il ne sentit pas quelqu'un approcher et se pencher derrière lui, s'appuyant bras croisés sur le canapé. L'intrus regarda par-dessus son épaule.

- Ca faisait longtemps que tu ne les avais pas ressorties, je commençais à m'en inquiéter.

Bill sursauta vivement et toussa, le bonbon se coinçant dans sa gorge. Surpris et un peu affolé, Tom lui tapa dans le dos et Bill déglutit. Pouvant à nouveau respirer, le brun inspira une grande bouffée d'air et soupira avant de fusiller son frère du regard.

- Tu veux que j'aie une crise cardiaque ou quoi ?

Tom rit mais ne répondit pas, car c'était la meilleure façon d'agacer son frère. Il contourna le canapé pour s'installer à côté de Bill. Il se pencha pour regarder plus attentivement l'album. Il sourit en voyant de quelles photos il s'agissait exactement.

Bill le dévisagea et son regard s'adoucit. Il reposa les yeux sur l'album, rougissant légèrement.

- Je pensais que tu étais sorti.

Leurs parents étaient allés voir un spectacle et Tom avait déclaré vouloir faire un tour avec sa nouvelle voiture avec leur meilleur ami.

- Andreas ne pouvait pas venir.

Bill fit une petite moue.

- Andreas ne pouvait pas venir alors tu as décidé de te rabattre sur moi à la place ?

Tom soupira dramatiquement.

- Oui, pas d'autre choix.

Bill lui donna un petit coup de coude et Tom étouffa un petit rire. Bill feignit une moue larmoyante.

- Tu ne veux jamais passer du temps avec moi.

Tom détourna le regard pour ne pas craquer. Bill savait comment l'apitoyer.

- Hey ! Si tu m'avais prévenu que tu allais regarder les plus belles photos de moi, je serais resté sans hésiter. Je suis à tomber sur ces photos.

Bill haussa un sourcil et posa son menton sur l'épaule de Tom. Il déposa un court baiser dans son cou, et répondit, taquin.

- Encore faudrait-il savoir qui est qui.

Tom eut un petit sourire en coin et bougea nerveusement sa jambe droite, fier de sa petite blague redondante.

- C'est facile. Je suis le plus mignon.

Bill humpffa avec indignation et lui tira la langue, faisant rire Tom. Quelques secondes plus tard, le chanteur cligna des yeux quand Tom se glissa sous la couverture, se lovant contre lui. L'intrusion sans gêne du blondinet atteint son apogée quand Bill hoqueta de surprise en sentant Tom glisser une main dans les méandres de la couverture, le frôlant pour atteindre le paquet de bonbons de l'autre côté du canapé. Il retira sa main promptement après avoir atteint son but avant que Bill n'ait pu réagir.

- Tom !

Tom engouffra les bonbons sans remords sous le regard horrifié de son petit frère, puis il lécha le bout de ses doigts recouverts de sucre.

- Tu croyais pas que j'allais te laisser t'empiffrer tout seul quand même ? Tourne la page.

Bill plissa les yeux, le fixant d'un air toujours incendiaire (que Tom ignora totalement par habitude) et tourna la page sans même la regarder. Il vit les yeux de Tom parcourir l'album et se fermer à moitié, brillant légèrement. Le blond sourit.

- Tu vois, je te l'avais bien dit, je suis le plus mignon.

Bill détourna enfin le regard pour le poser sur les photos. Il s'agissait de leur premier album où il n'y avait que des clichés où ils n'avaient même pas six mois. Leur mère avait pris d'innombrables photos, surtout quand ils étaient tout bébés. Tom désignait une photo en particulier où deux petits bébés couchés dans leur berceau côte à côte souriaient à l'objectif, leurs yeux grands ouverts. Bill souffla, souriant légèrement.

- Tu ne sais même pas qui est qui sur celle-là. Même maman ne le sait pas.

En effet, même si leur mère leur assurait souvent savoir lequel était Bill et lequel était Tom, le fait que sa version changeait à chaque fois qu'ils ouvraient l'album ne l'aidait pas à la rendre crédible. Pour la plupart des photos anciennes, le doute planait toujours. Même les jumeaux n'arrivaient pas à se distinguer l'un de l'autre.

Tom tapota la photo du bout du doigt et fixa Bill avec sérieux.

- C'est mon sourire, celui qui fait des ravages auprès des fans et qui me vaut tous ces numéros de belles filles dans mon portable.

Bill leva les yeux au ciel, et gloussa.

- Mais bien sûr, Tom. Tu ne les appelles jamais de toute façon.

Tom sourit à sa réponse et ils restèrent un moment silencieux. Quand Bill tourna une énième page, il haussa un sourcil, amusé.

- En tout cas, il n'y a aucun doute pour cette photo. J'ai la preuve que tu étais déjà un obsédé à un mois.

Tom rougit en regardant la photo en question. S'il y en avait deux ou trois autres du même genre plus loin, celle-ci était certainement la plus nette. On y voyait les deux petits bébés dormir, collés l'un à l'autre. Celui de droite avait son petit poing fermé posé sur la taille de celui de gauche et avait sa bouche innocemment mais entièrement posée sur celle de son jumeau. Il semblait désespérément accroché à son frère.

Malheureusement pour Tom, sa mère avait confirmé qu'il était bien ce petit bébé à droite. Les petits bonnets que portaient les jumeaux sur cette photo, faits mains, arboraient d'ailleurs immanquablement leurs prénoms brodés en belles lettres blanches sur fond bleu.

Bill n'avait jamais cessé de lui faire du chantage au sujet de cette photo, et Tom avait juré plus d'une fois qu'il détruirait un jour cette preuve. Néanmoins, il savait qu'il ne le pourrait jamais. Il était bien trop attaché à toutes ces photos de son frère et lui.

Tom grogna de frustration à cette pensée. Bill soupira, feignant d'être choqué.

- Faire ça à son propre petit frère si innocent.
- Oh ça va !

Bill gloussa et se tourna vers lui, cherchant son regard, ses yeux faussement accusateurs.

- Je suis sûr que tu n'arrêtais pas de me peloter avant même notre naissance.

Sentant des sueurs froides dans son dos, Tom se demanda brièvement si sa mère avait gardé des photos compromettantes de ses échographies avant de chasser l'idée ridicule de sa tête. Il bégaya.

- N'importe quoi !

Bill explosa de rire en voyant Tom virer au rouge tomate, et le chanteur évita avec peine une main venant le chatouiller au niveau de la taille sous la couverture pour le faire taire. Il poussa un petit cri aigu et se poussa. Tom en profita pour attraper le paquet de bonbons et après avoir tiré la langue à son frère, dévoilant une langue rosie par les bonbons qu'il avait déjà avalés, il s'attaqua à d'autres pauvres petits vers à la gomme. Se calmant soudainement à cette vue de supplice, Bill posa l'album sur la table basse. Il eut une petite moue.

- Hey ! Laisse-m'en !

Tom plongea la main dans le paquet, en retirant le dernier petit ver. Il le mordit à moitié, le coinçant entre ses dents, et se tourna vers son frère d'un air victorieux, mâchonnant quelques mots.

- Trop tard.

Il lui fit un grand sourire narquois mais se figea quand il vit que Bill le fixait intensément.

Quelques secondes plus tard, sans qu'il ait eu le temps de réagir, les lèvres de Bill s'étaient posées sur les siennes, les emprisonnant goulûment. Il avait à peine eu le temps d'analyser leur contact et leur saveur qu'elles se retiraient déjà, avec la moitié du ver en prime.

Tom ouvrit la bouche de surprise en regardant Bill mâchonner sa prise.

- Tu... Bill! Il était à moi !

Bill avala le bonbon et se lécha ensuite la lèvre supérieure de sa langue à la recherche de la moindre trace de sucre. Il haussa les épaules, souriant d'un air narquois.

- Tu l'as cherché. On ne pique pas impunément mes bonbons, surtout pas quand c'est le dernier.

Tom croisa les bras, fronçant les sourcils.

- Et ça se dit innocent, hein ?

Bill hocha la tête, battant angéliquement des cils avant d'exploser de rire, puis il lui tourna le dos, s'allongeant à moitié sur le canapé. Il semblait chercher quelque chose derrière les coussins. Tom cligna des yeux.

- Qu'est-ce que tu fais ?

Il entendit un 'plop' ressemblant étrangement à un bruit de plastique qu'on déchire et quand Bill se redressa, celui-ci apportait à sa bouche plusieurs petits vers acides, en gloussant devant l'air hébété de Tom, les yeux de ce dernier rivés sur le paquet de bonbons que Bill tenait dans une main. Bill haussa les sourcils en pure provocation et Tom couina.

- Tu es mort !

Sous les rires sucrés de Bill, il se jeta sur lui, tentant d'attraper le paquet que Bill maintenait hors de portée, son bras étiré derrière lui, et alors que leurs yeux se riaient au nez de l'autre, les lèvres de Tom vinrent à leur tour voler la gomme sucrée dans la bouche de Bill.

***

Bill soupira de contentement alors qu'il posait sa tête contre l'épaule de Tom. Une énorme boîte de M&M's était posée sur le ventre du blond, dans laquelle ils plongeaient toutes les quelques secondes une main pour agripper les petites boules multicolores de chocolat et les amener à leurs bouches où leurs dents ne cessaient de s'activer pour briser les petits coques de discrets craquements, alors que leurs yeux restaient rivés sur le petit écran.

Les couchettes étaient plongées dans la pénombre, et les jumeaux étaient seulement éclairés par la faible lumière artificielle du tube cathodique. Bill et Tom avaient décidé de regarder le même film et ils étaient donc allongés sur le lit de Tom, utilisant sa télévision et son lecteur de DVD. Gustav et Georg étaient dans le petit salon du bus, à discuter avec d'autres membres de leur staff et amis, dont David Jost. On pouvait d'ailleurs entendre des bribes de leur conversation et des rires de temps à autre.

C'était notamment le cas quand Gustav venait ouvrir la porte, traversant leur 'chambre' pour aller farfouiller dans ses affaires avant de retourner dans la salle commune, non sans avoir jeté un regard discret vers les jumeaux.

Au bout de la 3ème fois, Bill fronça les sourcils, regardant avec suspicion Gustav refermer la porte derrière lui. Il marmonna.

- Qu'est-ce qui lui prend ce soir ?

Tom suivit son regard avant de reposer ses yeux sur l'écran. Il fut défaitiste.

- Je sais pas, après tout, c'est Gustav. On peut jamais savoir exactement ce qui lui passe par la tête.

Bill plongea à nouveau la main dans les M&M's et se colla un peu plus à Tom alors qu'une scène effrayante du film commençait.

- J'ai l'impression qu'il fait toujours le même manège quand on regarde un film tous les deux.

Tom gloussa un peu.

- Tu es paranoïaque.

Bill lui donna une petite tape sur le bras et bouda.

- Je suis sérieux. On dirait qu'il attend quelque chose à chaque fois.

Tom sembla réfléchir.

- Mh... Il se demande peut-être combien de kilos de sucre tu peux ingurgiter en une soirée ?

Il caressa le ventre de Bill pour accentuer ses dires, taquin. Il fallait dire que regarder un film avec Bill rimait à s'empiffrer de bonbons et autres saines nourritures riches en saccharose.

Chassant sa main, Bill hoqueta et fronça les sourcils. Il lança un regard noir à son jumeau.

- Comme si tu n'en ingurgitais pas autant que moi.
- Peut-être, mais je ne suis pas un junkie, moi. Le sucre a un effet néfaste sur toi.

Bill cligna des yeux, perdu. Il ne faisait plus du tout attention au film.

- C'est quoi ces conneries ?

Tom sourit en coin.

- Tu me sautes dessus quand tu as trop de sucre dans le sang.

- Quoi !?

Le blond gloussa.

- On dirait un drogué en manque.
- J'ai jamais entendu quelque chose d'aussi stupide de ma vie.

Tom éclata de rire et Bill lui pinça la taille, le blond se tortillant pour lui échapper. Ils continuèrent à regarder le film en silence, Bill boudant pour de bon malgré les bisous occasionnels de Tom sur sa tempe. Et quand Gustav revint par deux fois encore dans le compartiment pour d'obscures raisons et qu'il jeta à nouveau un coup d'½il sur les jumeaux, ce fut pour se recevoir un regard inexplicablement meurtrier du chanteur qui semblait furax.

Une demi-heure plus tard, les crédits du film défilaient et Tom étira ses bras. La boîte sur son ventre vacilla et Bill l'agrippa, regardant son contenu.

- Eh, il reste un M&...

Il s'interrompit quand Tom vint attraper le-presque-dit M&M's et resta un instant bouche bée en voyant Tom lui piquer sous le nez sans le moindre scrupule. Tom le croqua.

- Plus maintenant.... Bill ?

Levant les yeux, il s'était rendu compte que Bill l'incendiait du regard, révolté par cet énième affront fait à son estomac sans fond. A vrai dire, Tom s'y était attendu. Il sourit en coin.

- Quand je le disais. Drogué.

Bill croisa les bras et détourna le regard, s'asseyant sur les genoux. Il était visiblement vexé.

Tom soupira et se redressa. Il se pencha pour refermer le rideau devant sa couchette au cas où quelqu'un viendrait, puis il se rapprocha de Bill. Il passa ses bras autour de sa taille et ne fut pas surpris de constater que Bill le laissait faire. L'attirant à lui, son nez vint effleurer celui de Bill. Une odeur chocolatée était décelable dans leurs souffles et Tom dut se retenir de se lécher les lèvres alors qu'il se demandait si celles de Bill avaient cette même saveur sucrée. Il murmura.

- En fait, je crois qu'il en reste encore, là.

Il lécha la commissure des lèvres de Bill, les entrouvrant légèrement, puis il attendit, souriant. Leurs yeux se rencontrèrent et Bill souffla d'amusement, oubliant son M&M's perdu. Tom n'eut pas à se attendre longtemps, car après une légère hésitation, Bill fit toucher leurs bouches et passa sa langue sur les lèvres de Tom, léchant toute trace de chocolat alors qu'il passait ses bras autour du cou du blond.

Bientôt, c'était Tom qui approfondissait avec une certaine impatience leur baiser, passant une main derrière la nuque de Bill. Il était enivré par sa douceur sucrée, et les fit basculer sur le lit alors qu'ils s'enlaçaient toujours plus.

Surplombant Bill qui l'entourait de ses bras avec force, Tom respirait la douce odeur, la leur, qui les enveloppait dans une atmosphère euphorique et tendre.

Ce baiser avait une saveur exquise, rassurante tel un souvenir d'enfance, un goût qu'on ne voulait jamais oublier, ce goût mielleux de sucrerie indéfinissable qui laissait toujours mélancolique et rêveur, car on n'arrivait jamais à se souvenir où et quand on y avait goûté pour la première fois.

Un goût sucré.

Celui de Bill.

***

Une heure plus tard, Gustav poussait prudemment le rideau de la couchette de Tom, non sans avoir appelé l'intéressé plusieurs fois par précaution.

Il se faisait tard et tout le monde était allé se coucher (Georg ronflait déjà d'ailleurs), mais le grésillement de la télévision de Tom venait rompre le ronronnement et le balancement réguliers du bus.

Gustav éteignit le téléviseur et jeta un coup d'½il aux deux personnes endormies sous les draps. S'il n'y avait pas été habitué depuis le temps, il aurait certainement rougi devant la scène, car même si les jumeaux semblaient assez décemment habillés, de T-shirts notamment (il faut dire que les nuits dans le bus étaient un tantinet froides à cause de la ventilation), ils étaient néanmoins très collés serrés, leurs visages seulement à quelques centimètres l'un de l'autre et leurs corps à moitié l'un sur l'autre.

Bill bougea légèrement dans son sommeil, se serrant un peu plus contre son frère, et ses lèvres vinrent effleurer celles de Tom. Ce fut le signal pour Gustav qui alla prendre son appareil photo.

Il ajusta les réglages de nuit et cadra les deux jeunes hommes sur son écran numérique, un éclair de lumière venant les illuminer l'espace d'une seconde.

Gêné dans son sommeil, Bill bougea encore et frotta son nez contre celui de Tom, ses lèvres s'entrouvrant à quelques millimètres à peine de celles de Tom, soufflant entre elles un parfum sucré.

Sur le visage taciturne de Gustav apparut le plus léger des sourires et il referma le rideau.

Le lendemain matin alors qu'il faisait encore très tôt, le batteur, levé en premier comme d'habitude, avait mis en route son développeur personnel de photos (en tant que photographe attitré du groupe, il s'était attaché à toujours avoir encre et papier photo sous la main...), et avait tiré une seule et unique photo qu'il avait posé sur le lit vide de Bill.

Quelques heures plus tard, en se réveillant, Bill avait bisouté avec tendresse et attendrissement le visage assoupi si proche de son jumeau avant de déposer un baiser ensommeillé et alangui sur ses lèvres en guise de bonjour, puis il avait tiré le rideau et enjambé l'endormi pour aller chercher des affaires dans sa couchette avec de petits yeux mal réveillés.

Remarquant la photo sur son lit, il l'avait prise entre ses doigts et s'était figé un long moment, l'observant avec attention. La retournant enfin, il avait pu lire le prénom de son ami batteur écrit au dos de la photo.

Bill avait souri et après avoir vérifié que personne n'était aux alentours, il avait attrapé un petit album pour l'y mettre. Un album qu'il tenait secret, caché sous des piles de vêtements.

Un album de photos de son frère et lui.

Un album de douceurs sucrées.

Fin.

Donnez une note à cet OS : * ** *** **** *****

Un paquet de M&M's à tous ceux qui laisseront un petit com'! ^^

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.81.150.27) if someone makes a complaint.

Comments :

  • Fictions-Yaaooi

    10/09/2011

    J'ai faim rolalala.

  • lollipopthetop

    23/12/2010

    Bon j'aime pas le chocolat mais je laisse quand même un com' .... ^_^
    En attendant maintenant j'ai envie de bonbons !

  • provocation-ya-oi

    26/01/2010

    fan de M&M's que je ne mangerai plus jamais innocement

    trop génial cet Os, très doux, très sucré, c'est le cas de le dire, très tendre =)

  • sanggreen

    24/07/2009

    *a envie de M&Ms auchi* 8D

    <3

  • Xx-SIMSALABIN-xX

    24/07/2009

    A chaque fois que je lis cet OS, j'ai une envie d'M&Ms à la fin.
    Alors hier soir j'ai été plus intelligente que d'habitude et j'ai été m'en chercher un paquet avant d'attaquer la lecture et la dégustation de ce dernier ^^'
    Et là, j'étais pleinement satisfaite x')
    En tout cas, j'ai beau le lire plusieurs fois c 'est toujours aussi agréable. Comme tous :)
    Bonne soirée,
    Bisous.

  • xo-rosalie

    08/06/2009

    trop chou!!

  • SweetiePie

    24/04/2009

    lol! j'aurais dû laisser des coms sur tes autres OS, je les ai pratiquement tous lus (il me reste Double Magnum, pour ce soir ;), ils ont enchanté des soirées un peu grisâtres! =D
    Ce qui est bien c'est de savoir qu'avec toi ou Winry je suis sûre de passer un bon moment et de trouver ce que je cherche, selon l'humeur, des trucs tendres, doux, ou plus sex ^^'.
    J'habite près de Rouen! mais mes parents et ma famille sont plutôt de la Sarthe, ou Basse-Normandie, alors je sais pas, en tout cas j'ai toujours entendu et dit ce mot ^^.
    J'adore aussi le rôle de Gustav dans cet OS, l'ami bienveillant, et puis j'ai beaucoup aimé la réaction de Bill devant la photo, attendri par elle et par l'attitude de Gusti :). Ca m'a rappelé ton autre OS "Paparazzi" où les G's tiennent un dossier de photos compromettantes sur les twins! j'adore quand ils ont ce regard mi-amusé et moqueur mi-bienveillant sur leurs amis jumeaux ^_^'.
    You rock miss!! ;))

  • sanggreen

    24/04/2009

    Merci pour tes com's! =)
    Et merci pour winwin et moi, c'est gentil! ^^
    Moi aussi, je suis souvent côté THF pour les fics. ;)
    Je suis démasquée par les poches! XD (sac/sachet je connaissais, mais pochon? ôô je connaissais pas, tu viens d'où?)
    Bisous et encore merci! :D

  • SweetiePie

    24/04/2009

    j'oubliais: toi et Winry, vous êtes mes auteures françaises préférées! ^___^
    (et je suis très difficile sur la question, pendant un moment je préférais lire des fics en anglais car j'étais souvent déçue par les trucs français)

  • SweetiePie

    24/04/2009

    Il donne faim ton OS! ^^'
    Et pourtant je suis pas très bonbons. Les trucs tout pleins de chimie, très peu pour moi! lol par contre les M&M's... moi qui suis fan de chocolat, c'était parfait ;)
    Très joli OS, mignon tout plein comme tu sais en écrire! j'adore ton style et les termes/expressions que tu emplois, tu as de bonnes trouvailles, j'ai relevé notamment "bisouter" (moi je disais bisouiller), et ailleurs des trucs avec chatouilles: agripper chatouilleusement la taille de Tom", "quelques mèches chatouillantes de ses cheveux", "rire chatouilleusement" (ou sourire, ou je sais plus), "ils s'observèrent d'yeux dansants" (fabuleux!! tu devrais breveter tes néologismes ^^') et plein d'autres... Ah et tu dis aussi "poche", pour sac/sachet. Serais-tu du sud-ouest? Chez nous on dit "pochon"! lol ;)
    Lecture parfaite pour m'endormir sur de douces pensées sucrées :)

Report abuse