Double Magnum

Double Magnum

Bill leva la tête de sa serviette de plage et regarda avec attention autour de lui.

Lui et son frère étaient en vacances aux Maldives pour la deuxième année consécutive, loin des tumultes de la célébrité et des médias allemands et étrangers. Cependant, lorsqu'il entendit des clics lointains se confondre avec les bruit des vagues non loin de là, il fronça les sourcils et chercha avec attention de ses yeux cachés sous ses immenses lunettes de soleil les paparazzis qui se cachaient non loin de là, dans les fourrages exotiques de l'île.

Il se redressa pour mieux scanner les alentours, fronçant un peu plus les sourcils. Tom à côté de lui fit de même, mais pour observer son frère.

- Ignore-les, ils finiront bien par se lasser.

Bill grogna. Ils avaient pourtant réussi à trouver un coin tranquille de la plage, légèrement ombragé, où ils pourraient bronzer sans brûler leur peau peu habituée à un tel soleil. Il marmonna entre ses dents.

- Ils ont intérêt.

Puis il soupira. Il regarda Tom, une petite moue sur son visage.

- Même en vacances, ils ne peuvent pas nous ficher la paix ?

Tom se rallongea. Bill ne pouvait pas voir ses yeux, mais il devinait sans mal que ceux-ci s'étaient refermés.

- On va principalement passer nos vacances à bronzer. On ne va pas les intéresser longtemps.

Bill n'était pas si optimiste, et il tenta de lui faire comprendre en soupirant bruyamment, mais Tom ne répondit pas. Bill eut une petite moue. Mais bientôt, son esprit fut distrait par autre chose que les journalistes lorsque son regard se posa sur le corps de son frère. Il le détailla un long moment, observant les abdos et les pectoraux finement dessinés. Il soupira silencieusement et sursauta quand la voix de Tom brisa le calme ambiant.

- Tu aimes ce que tu regardes ?

Bill rougit immédiatement, ses yeux revenant sur le visage de Tom. Il ne pouvait toujours pas voir son regard. Ce petit sourire en coin l'énervait assez comme ça, de toute façon. Il grogna et il se rallongea sur le dos.

- Prends pas tes rêves pour la réalité.

Il entendit Tom rire doucement et l'ignora alors qu'il fermait les yeux, enlevant ses lunettes qui le gênaient. A côté de lui, il sentit Tom se redresser légèrement, mais Bill ne rouvrit pas les yeux, boudant toujours, loupant ainsi le regard de Tom posé sur lui, comme Bill l'avait fait auparavant.

Quand au bout de quelque temps Bill se hasarda à ouvrir un ½il, Tom fixait la mer d'un bleu incomparable. Il remarqua en passant le short de celui-ci. Rouge. Ils avaient choisi ensemble leurs shorts, pour être assortis. Un truc de jumeaux. La couleur favorite de Tom était le bleu, et celle de Bill était le rouge, mais aujourd'hui, ils avaient décidé d'échanger leurs shorts. Encore un truc de jumeaux. Tom se tourna vers lui.

- Tu viens ?

Il se leva, commençant lentement à se diriger vers l'eau. Il attendait Bill, sachant que celui-ci viendrait. Bill soupira mais sourit légèrement, remettant ses lunettes et se levant pour le rejoindre.

Ils entrèrent dans l'eau qui était délicieusement chaude et ils firent quelques brasses dans l'eau peu profonde. Ils s'avancèrent un peu plus loin puis s'arrêtèrent. Bill sourit en coin alors qu'il commençait à éclabousser Tom. Celui-ci s'écarta, un large sourire aux lèvres.

- Bill, on a dit 'pas les cheveux' !

Le matin même, Tom avait fait ses dreads et Bill avait lissé avec application ses cheveux, et ils s'étaient mis d'accord pour ne pas ruiner totalement leurs coiffures, et comme ils étaient de gentils frères attentionnés l'un envers l'autre, ils tenaient généralement parole. Généralement.

Bill lança un peu plus d'eau vers Tom, et celui répliqua cette fois-ci, obligeant Bill à se redresser pour l'éviter. Il rit.

- Tom !
- Tu l'as cherché !

Tom se redressa également, jouant avec l'eau de ses mains.

- Ca serait dommage d'être décoiffé, vu tous les journalistes qui prennent des photos.

Bill se retourna vers la plage, regardant des paparazzi peu doués longer les zones ombragées en courant pour trouver une cachette, espérant passer inaperçus. Bill murmura quelques jurons à leur intention. Quand il se retourna vers Tom, celui-ci accroupi dans l'eau était en train de l'observer attentivement.

- Qu'est-ce qu'il y a ?
- Rien, je te regarde.

Encore une fois, Bill ne put s'empêcher de rougir. Il était habitué au regard de son frère sur lui. Après tout, bien plus que leur mère malgré le fait qu'elle les ait faits, c'était Tom qui connaissait le mieux son corps, et ils avaient l'habitude de se regarder, pour différentes raisons. Mais aujourd'hui, ce regard le gênait un peu.

Lui si perfectionniste était un peu jaloux du corps finement musclé qu'arborait son frère alors que lui, sous traitement de cortisone pendant quelques temps, avait pris quelques kilos et avait un air poupon qui tardait à partir. Il était jaloux, mais surtout, il s'était surpris à admirer le corps de son frère. Quelle ironie, alors qu'ils étaient jumeaux. N'étaient-ils pas supposés être pareils ? Exactement pareils ?

Il cligna des yeux quand il se rendit compte que, plongé dans ses pensées, il n'avait cessé de fixer son frère. Celui-ci ne semblait pas néanmoins être perturbé par son regard, se contentant de l'observer avec un petit sourire dont Bill ne savait quoi penser. Il sursauta quand Tom lui dit d'une voix étrangement grave et suave.

- J'ai faim, j'ai extrêmement faim.

Bill cligna des yeux.

A cet instant là, il avait eu la sensation que Tom ne parlait pas de son estomac.

Il détourna le regard en rougissant.

***

Plusieurs minutes plus tard, ils étaient dans la piscine extérieure de l'hôtel, entourés d'arbres exotiques, et surtout quasiment seuls. Bill n'avait même pas encore senti de paparazzi à proximité. Peut-être s'étaient-ils déjà découragés ?

Il porta sa cigarette à ses lèvres, puis après avoir expiré la fumée, il porta le cocktail fruité à ses lèvres, restant accroché au bord de la piscine. Délicieux. C'était vraiment le paradis sur Terre. Il barbotait tranquillement dans une piscine avec son frère à moins d'un mètre de lui, boisson et cigarette à portée de main. La température de l'eau et de l'air était tout bonnement idéale. Le monde était parfait.

Il regarda son frère terminer sa glace. Celui-ci le fixait tout en léchant le bâtonnet et Bill rougit une fois de plus. Décidément, il n'arrêtait pas aujourd'hui. Tom sourit en coin.

- Tu as chaud ?

Bill répondit sur la défensive, fronçant les sourcils.

- Il fait chaud.

Lui tournant la tête, Bill prit son verre dans une main, sa cigarette entre deux doigts, et il glissa pour s'installer dans un coin de la piscine, s'installant confortablement contre celui-ci. Tom se rapprocha et se mit devant lui, lui tournant le dos, s'appuyant d'un bras sur le rebord alors qu'il allumait à son tour une cigarette. Après avoir tiré la première bouffée, il continua, parlant nonchalamment.

- Tu as l'air énervé depuis ce matin.

Bill fixa sa tête, ne voyant qu'un énorme paquet de dreadlocks, puis il jeta un coup d'½il distrait derrière lui alors qu'il lui semblait entendre des clics provenant de la végétation.

- Normal, avec tous ces paparazzi autour. Qui ne serait pas stressé, à part toi ?

Tom rit légèrement, puis redevint calme.

- Il n'y a pas que ça. Il y a autre chose qui t'agace.

Bill grogna, baissant ses yeux vers l'eau. Il resta silencieux.

- Dis-moi.

Bill grogna plus fort et il donna un petit coup de pied sous l'eau, heurtant doucement une des jambes de son frère, leurs peaux glissant l'une sur l'autre.

- Ne m'oblige pas à le dire.
- Je veux que tu le dises.
- A quoi ça sert que je te le dise si tu le sais déjà ?
- Comment tu sais que je le sais déjà ?

Bill soupira de frustration. Son frère pouvait être agaçant des fois.

- Alors ?

Rectification. Pas 'des fois'. Tout le temps.

- Bill ?

Et il savait comment obtenir ce qu'il voulait. Bill tritura son verre pendant un moment, et Tom attendit, sentant que Bill débattait avec lui-même. Finalement, Bill céda. Il murmura, tremblant presque.

- Tu es magnifique.

Tom resta silencieux, tournant légèrement la tête mais pas assez pour le voir. Bill prit une autre bouffée de sa cigarette. Tom sourit légèrement.

- En quoi ça t'agace ?

Bill ne répondit pas. Il contourna Tom, cherchant à sortir de la piscine. Posant son verre et écrasant sa cigarette dans un cendrier qu'ils avaient embarqué de l'hôtel, il grogna.

- Je vais chercher une glace. Tu m'en as donné envie avec ton putain de magnum double caramel.

Tom ricana.

- Tu dis ça comme si c'était une mauvaise chose. On est en vacances pour en profiter.

Bill s'arrêta, le regardant.

- Je ne suis pas supposé m'empiffrer non plus. J'ai déjà pris assez de kilos avec mon traitement, c'est pas comme ça que je vais retrouver un corps svelte.

Il allait sortir de la piscine quand il sentit les deux pieds de Tom s'immiscer autour de sa taille, le retenant. Il se retourna et dit d'un air faussement menaçant.

- N'essaie même pas. J'ai besoin de ma dose de glucose, maintenant.
- Junkie.

Tom rit et Bill pinça légèrement un de ses mollets, un sourcil amusé se haussant malgré lui. Le blond couina, retirant vivement sa jambe. Bill allait sortir pour de bon quand Tom agrippa son bras. Bill le regarda, Tom avait l'air sérieux et préoccupé.

- Pourquoi ça te perturbe autant ?

Bill hésita. Il reposa ses pieds dans la piscine mais Tom ne lâcha pas son bras. Bill murmura et son regard se perdit dans les arbres tropicaux, à la recherche de possibles journalistes.

- Je vois déjà les critiques et les comparaisons en gros titres.
- Quelles comparaisons ?
- Toi et moi, qui d'autre ?

Tom cligna des yeux, l'observa un instant puis sourit, grandement amusé. Il le titilla.

- Serais-tu jaloux de mon corps d'athlète ?

Bill fronça les sourcils. Il s'énerva un peu.

- Ne sois pas idiot.

Il détourna le regard, soudainement embarrassé. Ses yeux piquaient, devenant brillants. Sa réaction était complètement enfantine, et il le savait. Il sentit le regard de Tom fixé sur lui, à nouveau préoccupé et sérieux. Sa main avait glissé sur son avant-bras gauche et caressait à présent son tatouage sous l'eau, à l'abri des regards indiscrets. Bill hésita. Il murmura.

- Peut-être que je le suis... un petit peu.

Il attendit quelques secondes, et voyant que Tom ne se moquait pas de lui, il releva la tête, cherchant ses yeux. Tom le regardait avec insistance.

- Jaloux ? Pourquoi ?

Bill haussa légèrement les épaules. Il le fixa après avoir détaillé une nouvelle fois son torse.

- Je te l'ai dit. Tu es magnifique.

Il fut surpris de voir Tom rougir et il sourit un peu. Tom évita ses yeux et sourit lui aussi avant d'étouffer un petit rire, gêné.

- Ca, je le sais...

Bill leva les yeux au ciel mais sourit quand même. Il chercha à nouveau à sortir de la piscine, détournant la tête, mais Tom le retint encore. Il se rapprocha de lui, agrippant plus fermement son bras.

- Toi aussi, tu es magnifique.

Bill rougit légèrement mais ne se laissa pas prendre. Il rit légèrement, un peu déçu.

- Bien sûr, tu vas pas me dire que je suis moche non plus, t'es mon frère jumeau, banane !

Tom fronça les sourcils. Ce n'était pas dans les habitudes de son frère de ne pas se trouver beau. Mais depuis qu'il avait été obligé de suivre ce traitement pour soigner ses cordes vocales...

Il se pencha vers lui.

- Je suis sérieux, tu es vraiment magnifique comme ça.

Bill se fit ironique.

- Mais bien sûr. Magnifique comment ?

Bill tourna la tête vers lui. Tom se pencha un peu plus pour murmurer à son oreille.

- Magnifique à croquer.

Leurs visages se touchaient presque. Bill resta silencieux un moment, visiblement surpris alors qu'une teinte rosie avait envahi ses joues. Il approcha à son tour ses lèvres de l'oreille de Tom et il susurra tout bas.

- Je te mangerais bien, moi aussi.

Il recula soudainement, un immense sourire à présent sur son visage. Il lui lança un regard taquin.

- Mais pour l'instant, j'ai un magnum triple qui attend que je vienne le manger.

Il sortit enfin de la piscine, laissant un Tom rougissant jusqu'à la racine de ses dreadlocks.

***

Allongé sur le lit, écoutant le bruit de la mer qui lui parvenait de la fenêtre ouverte, Bill s'endormait presque. Ils venaient de revenir du restaurant de l'hôtel. Ils avaient terminé de sortir pour la journée. Ras-le-bol des paparazzi. Ils étaient à l'abri, dans leur chambre. Quelle ironie. Ils passaient leur année à voyager d'hôtel en hôtel, et au moment où ils auraient aimé s'en évader, c'était encore le seul endroit où ils se sentaient vraiment tranquilles, libres de faire ce qu'ils voulaient.

Il tourna la tête lorsqu'il vit Tom sortir de la salle de bains, venant juste de prendre sa douche après lui. Il l'observa alors qu'il venait se crasher juste à côté de lui. C'était bien la peine qu'ils aient une chambre avec deux lits. Bill grogna.

- Tom, tes dreads vont inonder mon lit.
- C'est pas grave. On n'aura qu'à dormir dans le mien.

Bill sourit légèrement et ils ne dirent plus rien pendant un moment, restant yeux fermés, allongés côte à côte, appréciant l'agréable silence et la présence si proche de l'autre.

Au bout d'un moment, Bill ouvrit les yeux, tournant la tête vers lui. Il l'observa un peu et ses yeux errèrent sur le torse de Tom, aussi nu que le sien. Il hésita puis avança une main. Le bout de ses doigts vint l'effleurer, venant glisser sur les abdos, lentement et avec douceur. Tom soupira de contentement. Le contact de ses doigts chauds sur sa peau rafraîchie par la douche était juste divin.

Les doigts de Bill rentraient de plus en plus en contact avec sa peau et remontaient vers le haut de son torse, caressant les pectoraux. Bill se rapprocha et déposa un baiser à l'intérieur du bras de Tom avant de se redresser pour se placer au-dessus de lui. Il baissa sa tête pour la plaquer contre le cou de Tom, ses cheveux légèrement mouillés venant le chatouiller.

Bill murmura.

- Il me semble t'avoir promis de te manger, non ?
- Je ne sais pas. Il me semblait plutôt que tu avais donné la priorité à un fichu Magnum.

Bill releva la tête pour le regarder, riant doucement. Il rebaissa la tête pour appuyer son nez contre celui de Tom alors que leurs yeux rieurs étaient plongés dans ceux de l'autre.

Ils se calmèrent un peu et Bill pencha un peu sa tête sur le côté, lentement pour poser plus aisément ses lèvres sur celles de Tom. Elles s'y attardèrent quelques secondes, lèvres humides contre lèvres humides, leurs langues se touchant à peine. Bill recula pour le regarder. Il murmura.

- Je peux maintenant ?

Il fit glisser une main le long du cou et du torse de Tom et alors qu'ils s'observaient encore, Tom attira soudainement ses lèvres aux siennes, agrippant la nuque de Bill. Ils s'embrassèrent avidement avant que les lèvres de Bill ne commencent à descendre, venant embrasser et mordre son cou.

Puis elles descendirent encore, s'attaquant à son torse, léchant et suçant alors que ses mains venaient caresser son ventre. Cela dura un moment et la respiration de Tom devint progressivement saccadée. Il haleta encore plus quand Bill s'attaqua à son ventre, le goûtant goulûment de ses lèvres.

Sa bouche y resta un temps et sa main erra plus bas, se posant sur la bosse protubérante, au-dessus du caleçon. Il la caressa paresseusement pendant un long moment, continuant à poser de légers baisers sur le ventre de Tom.

Finalement, il glissa sa main à l'intérieur du caleçon et l'agrippa. Il sentit Tom se tordre légèrement et le blond poussa un cri étouffé. Bill remonta un peu sur lui et posa sa main inoccupée sur l'épaule de Tom, se maintenant expertement en équilibre sur son coude et ses jambes. Il se remit à embrasser son torse, continuant à caresser lentement le membre de Tom.

Une des mains de Tom s'était immiscée dans sa chevelure tandis que l'autre s'agrippait à son épaule, l'enserrant fermement. Ses lèvres bougeaient, semblant vouloir dire quelque chose.

Bill le remarqua et il leva la tête, se redressant un peu pour l'observer.

- Qu'est-ce qu'il y a ?

Tom murmurait faiblement, le souffle court.

- Je veux, je veux...

Bill remonta totalement sur lui, approcha son visage du sien, restant quasiment lèvres contre lèvres. Il sourit avec douceur, observant son visage, et il se mordit la lèvre inférieure. Il aimait voir son frère dans cet état-là à cause de lui.

- Tu veux quoi ?

Tom agrippa sa tête de ses deux mains et il lui caressa les tempes alors qu'il murmurait contre ses lèvres.

- Je veux te goûter.

Et sans le prévenir, il le renversa contre le lit, et Bill inspira une grande bouffée d'air sous la surprise. Les draps mouillés par les dreadlocks de Tom étaient frais contre la peau nue de son dos.

Tom s'attaqua à son cou, et bientôt ses lèvres s'aventurèrent sur son torse, alors qu'une des mains de Tom s'affairait déjà dans son caleçon, venant le caresser à un rythme soutenu. Cela dura un petit moment puis Tom murmura contre un de ses tétons.

- Ne viens plus jamais me dire...

Il l'embrassa et joua doucement avec entre ses dents, et Bill eut le souffle coupé, son inspiration se faisant lourde dans le silence de la chambre. Tom le relâcha et continua.

- ... que tu n'es pas magnifique.

Il accéléra ses caresses, continuant à embrasser son torse de baisers mouillés, et Bill poussa des petits cris, tentant tant bien que mal de les étouffer. Tom libéra son membre, baissant habilement le caleçon de sa main libre pour mieux le toucher et il se redressa légèrement, se pinçant les lèvres alors qu'il regardait d'un air hagard le corps et le visage de Bill qui se tordaient sous son toucher.

Bill ouvrit brièvement les yeux et ses lèvres articulèrent trois petits mots parfaitement inaudibles à son intention juste quelques secondes avant que son corps se raidisse et qu'un liquide chaud se répande sur son ventre.

Sa tête toujours dans les étoiles et sa respiration difficile se calmant peu à peu, il sentit des lèvres parcourir son ventre, la langue de Tom s'attardant sur sa peau et léchant le précieux liquide, alternant avec des baisers. Tremblant encore de son orgasme, Bill baissa la tête, souriant de surprise gênée.

- Qu'est-ce que tu fais ?

Tom termina ce qu'il était en train de faire et remontant sur lui, il vint caresser de sa main la taille de Bill. Il l'embrassa sur la joue puis il le regarda, leurs yeux se fixant.

- J'avais bien dit que je voulais te manger, non ?

Ils sourirent puis ils rirent doucement, leurs yeux scintillant dans la quasi-obscurité. Puis semblant se rappeler soudainement de quelque chose, Tom leva légèrement la tête, le fixant avec un petit sourire.

- Au fait, moi aussi.

Je t'aime.

Bill cligna des yeux avant de comprendre, se rappelant ses propres mots qui n'étaient pas parvenus à franchir ses lèvres.

Il sourit alors que les lèvres de Tom enveloppaient les siennes et qu'ils s'enlaçaient un peu plus, blottis l'un contre l'autre.

XoxoxoxoxoxoxoxoxoxoxoxoxoxoxoxoxoxoxoxoxoxoxoxoxoxoxoxoxoxoxoxoxoxoxoxoxoxoX

Le lendemain, les Kaulitz étaient encore sur la plage, bronzant sur leurs transats alors que les paparazzi jouaient à une partie de cache-cache dans les buissons tropicaux.

Peut-être se décourageraient-ils avant la fin de leurs vacances ?

Peut-être pas.

Mais alors que les jumeaux dégustaient chacun un Magnum Double, se jetant quelques coups d'½il et se souriant de temps à autre dans une douce ambiance, assis côte à côte, rien n'aurait pu gâcher leurs vacances.

Sauf une pénurie de Magnums.

Peut-être.

Fin.

Donnez une note à cet OS : * ** *** **** *****

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.196.135.90) if someone makes a complaint.

Comments :

  • 26JUIN1992

    18/05/2009

    Il est géniale cet OS

  • Soooo-Cute

    13/11/2008

    J'ai beaucoup aimé <3'.

  • lelen0u

    01/09/2008

    AAAAGROUUUUUUUWWWWWW
    j'adore, mon dieu *__*
    tu ne peux pas imaginer à quel point je te vénère, là ! *__*

  • Bill-Tom-Yaoi-TH

    26/06/2008

    Wow ... C'est juste ... Indescriptible tellement c'est beau. Toutes tes fictions Sang'reen sont magnifiques. Je ... Wahou =)
    C'est tellement magique et intense ce que tu écris.
    On ne peut s'empêcher de lire et relire.
    Tu as un véritable don tu dois le savoir =')
    Gros bisous =') et bonne continuation =D

  • Heilig-for-Tom

    21/06/2008

    Waw vraiment génial ! En fait ta façon d'écrire me fait un peu penser au genre de cynical_terror et l'autre ( je n'sais plus désolé :$ ) parce qu'à partir de fotos ou de news des kaulitz, t'arrive à faire tout une histoire quoi. Ca fait vraiment réaliste en fait =)

  • carpe-diem--x

    03/06/2008

    je suis sûre qu'il s'est passé ça! et même bien plus!!! autre truc que j'aime bien sur ce blog: les histoires sont proches de la réalité (enfin basée sur des faits réels quoi! XD!)

  • 483-MeL0nS

    19/05/2008

    __ J'aime tes OS parce qu'elles me font sourire <3

  • freunde-bleiben-oo

    10/05/2008

    je lis vite la suivante =)

  • freunde-bleiben-oo

    10/05/2008

    enfin j'adore quoi xD

  • freunde-bleiben-oo

    10/05/2008

    et les photos qui se collent parfaitement avec le texte

Report abuse